rencontre-mobile.com
Astuces rencontre

Test de Tinder : c’est bien pour faire des rencontres ?

Notez cet article

Test de Tinder : avantages et inconvénients de l’application

Tinder est sans doute l’application de rencontre qui est en train de faire le plus de bruit en France. Après avoir passé au crible son fonctionnement, nous avons fait le test de Tinder pendant un mois. Voici notre verdict !

Même si Tinder est une application indéniablement efficace dans son fonctionnement, elle ne garantie pas un service de qualité. Et pour les plus pudiques et discrets d’entre vous, nous vous conseillons de la fuir ! Nous allons vous faire part de notre retour d’expérience après avoir utilisé Tinder presque au quotidien pendant un mois. Notre verdict est plus que mitigé surtout quand on liste les avantages et inconvénients. Si vous ne connaissez pas Tinder, vous pouvez retrouver notre dossier complet de présentation de Tinder ici.

Test de Tinder : Les points forts

L’ergonomie est la clé de son succès :

Tinder a bien compris que rencontrer était trop chronophage sur les sites de rencontres traditionnels. La promesse de pouvoir montrer son intérêt pour une personne est tenue. En un glissement de doigt, on peut faire défiler les profils, en un touché, on peut aimer une personne. C’est simple, rapide, efficace. Le menu de paramétrage est très simple. Il n’y a pas dix mille critères de recherche. Juste trois: le sexe, la tranche d’âge et la zone géographique.

Avec l’application Tinder, il est aussi possible de sélectionner les profils qui nous intéressent n’importe où. Le moindre temps perdu se transforme en moment gagner sur Tinder, comme une opportunité d’aller augmenter ses chances de matcher avec une femme ou un homme. La légende raconte que les toilettes sont devenus le lieu de drague par excellence grâce à cette application.

Le système de matching ultra-simplifié :

Le concept de Tinder est particulièrement efficace dans une situation précise. Il y a une personne dans votre entourage que vous avez déjà rencontré. Un ou une ami(e) ou une connaissance un peu plus éloignée. Elle vous plait mais vous n’osez pas lui dire et vous avez peur de vous prendre une réponse négative. Si celle-ci est inscrite sur Tinder, il est fort probable que l’application vous la recommande et vous donne l’occasion de lui faire part de votre intérêt sans qu’elle le sache sauf si vous lui plaisez. Un atout qui n’a pas échappé aux journalistes qui annoncent la fin de la honte sur Tinder !

Une application de rencontres gratuite :

L’application est gratuite et Tinder recrute des centaines de milliers d’adeptes tous les jours. Il est clair que la gratuité est un argument de poids face aux prix pratiqués par les sites de rencontres traditionnels. Cependant, il est certain que cette gratuité ne va pas durer et que tôt ou tard, les millions d’utilisateurs se retrouveront intégrés dans une système payant. Cependant, on peut imaginer que les prix seront accessibles grâce aux volumes des utilisateurs et à la cible jeune.

Test de Tinder    Test de Tinder

Test de Tinder : les nombreux inconvénients :

La dépendance :

Tinder est une application extrêmement addictive. Il est tellement simple de dire à une fille qu’on lui plait sans prendre le risque de se prendre un râteau qu’on ne se prive pas de le faire, même si elle ne le saura sans doute jamais. Le piège de cette accessibilité virtuelle aux hommes et femmes est qu’on y passe plus de temps que l’on devrait passer dans la réalité pour les rencontrer. Le virtuel prend le pas sur la réalité et vous déracine de la création de lien social basique, qui sont la base de la rencontre et de la séduction. D’ailleurs, nous pensons que Tinder tue une grande partie de la séduction.

En effet, si vous savez mutuellement que vous vous plaisez, il ne sera plus facile de convaincre l’autre de se mettre en couple. Enfin, c’est vrai dans la théorie et dans le meilleur des mondes. En réalité, il ne faut surtout pas oublier que Tinder doit vous amener vers une rencontre réelle. C’est ce rencart qui va déterminer si cela va réellement « matcher ». C’est là qu’est la vraie difficulté, et c’est là où Tinder ne répond pas à la problématique de tout célibataire: timidité, séduction, valorisation de soi, confiance en soi…. A force de passer du temps cacher derrière son téléphone, on en oublie comment créer du lien social dans la réalité. Ce moment crucial est juste la clé de toute bonne et belle rencontre.

L’angoisse de la solitude risque aussi de nourrir l’addiction à Tinder et de contribuer à faire perdurer la dépendance. Tinder est l’application qui rend accessible dans votre poche ou que vous soyez des milliers de célibataires. Si elle permet de vous rassurez, elle ne vous conseillera en aucun cas si les aspects de votre personnalité à améliorer ou à développer pour faire de belles rencontres et surtout faire en sort qu’elle dure dans le temps.

Test de Tinder

Des faux profils sur Tinder :

Comme tous les sites de rencontres, il existe de faux profils et nous en avons repéré lors de notre test de Tinder. En général, ils ou elles cherchent à jouer sur vos sentiments pour pouvoir vous soutirer de l’argent ou faire du chantage. La personne va donc essayer de vous amener sur un autre moyen de communication moins contraignant comme Skype. Méfiance donc. Notre recommandation est d’accorder plus de confiance aux profils ayant un certain nombre d’amis avec vous.
Le problème de ces faux profils est qu’ils font perdre du temps et qu’ils sont réceptifs. Si le nombre de match se fait rare et que les quelques « matches » que vous obtenez sont de faux profils, vous prendrez un petit coup au moral.

La confidentialité et l’anonymat absent sur cette application de rencontre :

Si vous souhaitez bénéficier d’un minimum de discrétion sur Tinder et bien sachez que cette application de rencontre n’est pas faites pour vous. Sur Tinder, les amis de vos amis peuvent facilement vous identifier ou vous retrouver sur Facebook. Par ailleurs, nous avons même constaté que vos amis Facebook apparaissaient dans le flux des profils proposés. Pire, vous pouvez très bien voir des membres de votre famille puisque Tinder ne sait pas les identifier… Vous n’êtes donc pas à l’abri de croiser votre sœurs, cousine, oncle…

Tout dépend donc de votre état d’esprit: si vous assumez totalement ou pas l’utilisation de cette application. Sachez qu’au delà de la sphère privée, vous apparaîtrez sans doute aux yeux de vos collègues de travail. Réfléchissez donc avant de vous inscrire à Tinder. Il vaut mieux garder en tête qu’il sera facile de savoir que vous êtes sur ce site de rencontre. Et si vous recherchez une aventure extra-conjugale, alors cette application n’est clairement pas faites pour vous, enfin, à vos risques et périls.

Test de Tinder

La géolocalisation sur Tinder est défaillante :

Si le système de géolocalisation semble bien fonctionner les premiers jours d’utilisation, celui-ci devient de plus en plus défaillant. Lors de notre test de Tinder, nous avons même matché avec des personnes situées à plus de 5 000 kilomètres alors que nous avions paramétré un périmètre de 15 km. D’autres part, des profils mentionnés comme proche (une dizaine de kilomètre) semblaient appartenir à des étrangers vivant loin, très loin… sans doute de faux profils. Nous nous sommes donc retrouvés à discuter avec des personnes très éloignées ce qui n’a aucune intérêt quand on recherche à rencontrer rapidement.

En réalité, ces profils qui polluent votre flux Tinder vous poussent aussi à rester le plus longtemps possible sur l’application. Plus vous passez du temps à « aimer » ou non les profils, plus avez de chance de « matcher ». Enfin, c’est surtout vrai en théorie. En pratique, on se rend bien compte que les faux profils ajoutés aux problèmes de géolocalisation vont vous faire perdre énormément de temps pour rien et réduire vos chances de rencontrer la personne qui acceptera de vous parler. Un découragement, qui vous poussera sans doute à payer une fois les offres payantes lancées permettant d’accélérer le processus de matching…

Tinder montre aussi beaucoup de dysfonctionnement lorsqu’on a passé en revu tous les profils proposés pour une zone géographique données et une tranche d’âge précise. Si l’application vous signale bien qu’il vous a été soumis l’ensemble des profils ciblés en fonction de vos critères de recherche, lorsque vous redémarrer l’application, il peut souvent arriver que de nouveaux profils apparaissent, toujours avec ces mêmes critères de recherches.

Le ciblage par tranche d’âge fonctionne mal :

Voulant nous mettre dans la peau de n’importe quel utilisateur potentiel de Tinder, nous avons choisi de faire comme si nous étions un homme de 35 ans ciblant des femmes de la même tranche d’âge et légèrement plus âgées. Lors de notre test de Tinder, l’application nous a proposé des jeunes filles ayant la vingtaine. Vous l’aurez compris, Tinder n’est pas capable de correctement ciblé ou alors vous propose volontairement d’autres profils quand il n’en trouve pas selon vos critères. Tinder est une application dédiée aux jeunes et très efficaces pour les moins de 30 ans. Au dessus, il vous sera plus dur de trouver des profils qui vous correspondent réellement.

Test de Tinder

Les centres d’intérêts sur Tinder : pertinent ?

Plus on utilise Tinder, plus on se rend compte que laisser l’application scanner nos centres d’intérêt sur Facebook est un prix à payer un peu cher par rapport aux bénéfices récolter. Si le matching par centre d’intérêts est en partie pertinent car il est toujours plus facile d’engager une discussion avec une personne qui aime les même choses que nous, il est aussi intéressant de découvrir des personnes différentes et peut être complémentaires.

Qu’est ce que recherche les personnes inscrites sur Tinder ?

Tinder est une application de rencontre qui a pour réputation de facilité les histoires sans lendemain. Et beaucoup semblent s’y inscrire pour y trouver leur « coup » du weekend. On parle même de « target » Tinder. Une fois inscrit dessus, on ne sais pas du tout clairement ce que la personne recherche. Un coup d’un soir ou alors une véritable histoire d’amour. Si vous recherchez une histoire d’un soir, peut être que vous trouverez le bonheur on vous y inscrivant. Ce sera moins le cas si vous recherchez l’amour ou une histoire sérieuse. En effet, vos perdrez une bonne partie de votre temps à « aimer » des profils dont les attentes ne vous correspondront sans doute pas. Il manque donc un minimum de matching à ce niveau là.

Test de Tinder

Tinder, le coin des branchés qui se rencontrent ?

Cette remarque est surtout vrai pour les femmes inscrites. Il suffit de passer cinq minutes à naviguer sur Tinder pour se rendre compte que les profils appartiennent pour la très grande majorité à une certaine catégorie sociale. Lors de notre test de Tinder, les filles sont plutôt toutes jolies et présentables à quelques exceptions près. L’application ayant d’abord fait le buzz à Paris, il y a beaucoup de parisiennes branchées. C’est toujours captivant au premier abord mais cela devient vite agaçant, uniforme. La diversité des personnalités n’est donc pas une grande qualité sur Tinder et les profils de femmes plus simple et nature manque cruellement.

Une application de rencontre qui nourrit la peur de l’échec :

Le succès de cette application se base en grande partie sur la timidité des gens. Impossible de se prendre un râteau avec Tinder. Parce que nous vivons sans aucun doute dans une société où se prendre un « vent » c’est la honte, c’est dévalorisant. Encore une fois, notre test de Tinder vient consolider cette peur de l’échec en la contournant. Or, on sait très bien que les déceptions sentimentales forgent l’expérience et consolident une personnalité. Les échecs offrent l’opportunité de voir ses défauts et de le pas les reproduire. C’est ainsi qu’on prend de la maturité et qu’on gère mieux les problèmes sentimentaux.

Related posts

Comment séduire par SMS ?

Tinder : l’offre payante est elle efficace ?

Qui utilise Tinder pour faire des rencontres ?

Comment faire des rencontres avec Tinder ?

Comment changer sa photo de profil sur Badoo ?

Comment faire des rencontres avec votre mobile sur Happn ?